DES BALLONS POUR UN PARLOIR SAUVAGE...

Suite à l’incarcération d’Ahmed, son placement en régime d’isolement accompagné d’un refus de parloir, nous avons décidé de lui adresser quelques saluts ainsi qu’à tous les prisonniers de la maison d’arrêt de Strasbourg, en reprenant quelques revendications des prisonniers en lutte (fermeture des quartiers d’isolement, abolition du prétoire et du mitard...). Ce samedi 2 août 2002, nous avons envoyé, bien plus haut que les murs, devant l’impuissance des miradors, des banderoles (décorées de différents slogans : « Brûlons les prisons », « Fermeture des QI », « Des hélicos pour tous », « Ahmed libre », « Prison abolition »…) accrochées à des ballons gonflés à l’hélium, accompagnées de pétards, de fumigènes. Cela a provoqué des réactions enthousiastes des prisonniers, qui agitaient des tee-shirts de toutes les couleurs et nous saluaient par des encouragements.
L’isolement est une mesure punitive administrative et politique qui cherche à briser le prisonnier, qui occasionne des troubles physiques et psychiques, des études ont été menées à ce sujet…
Les problèmes liés aux parloirs sont nombreux, la menace de leurs suppression est un moyen de pression courant, théâtre de vexations, ils restent les seuls liens directs et physiques avec les proches. Les autorisations de visite sont à la discrétion de la magistrature.
Ainsi nous entendions amener une bouffée d’air de l’extérieur pour tous ceux de l’intérieur, réaffirmer à Ahmed notre soutien, et montrer ainsi que nous n’entendons pas laisser les hauts murs et l’administration écraser les prisonniers et anéantir leur vie.
Nous resterons mobilisés.
Nous exigeons l’arrêt des poursuites contre Ahmed, sa sortie immédiate du régime d’isolement ainsi que pour tous les détenu-es et sa remise en liberté avant le procès du 21 août.
Au nom du réseau No Border et de tous les participants au campement ; nous exigeons également l’arrêt immédiat des poursuites à l’encontre de tous les autres inculpés.
Par la lutte nous imposerons la liberté de circulation et d’installation.