EXTRAIT

[…]Voilà, Audrey, pourquoi on nous interdit d’échanger, car échanger c’est se solidariser, et se solidariser c’est les faire plier, mais pas de soucis on va y arriver intra ou extra muros ! Y’a là un très gros travail, celui d’ouvrir des consciences qui dorment ! Arrêtons aussi d’accepter nos peines, certains détenus se trouvent en prison, j’en fais partie, pour avoir volé de l’oseille pour pouvoir manger bordel ! Pourquoi j’accepterais ma peine, pas une goutte de sang versée, ils ont voulu m’exterminer, et en plus je devrais me courber ! Aucune légitimité dans leurs lois qui ne condamnent que la classe prolétaire, qui sème la misère récoltera la colère, c’est clair, nous devons nous mobiliser pour changer les choses, la prison n’est pas pour tout le monde alors elle sera pour personne ! Voilà l’objectif visé, faut viser haut pour essayer de parvenir à la moitié, et l’élite qui nous remplacera atteindra plus facilement l’objectif visé ! Tu l’as dit, c’est tout un programme, nous arracherons le cœur des tyrans et le mangerons encore battant.

Je témoigne, c’était moi, et je continuerai à témoigner et à épauler celle qui accuse et, ensemble, avec tous ceux qui sont sortis de ces incubateurs à révolter, nous allons faire en sorte que la pression, la société, arrête d’abolir nos droits ! N’oublie pas que le fondement de toutes les révoltes c’est la solidarité, c’est la base de tout, c’est par là que nous devons commencer, tout comme moi faut y croire ! […]
Fathi En force…

[…] La bonne nouvelle c’est qu’en sortant du tarmi, devinez quoi ? ! Ben la promenade du dimanche après-midi a été rallongée d’une demi-heure, tout d’même !
Alors on peut penser « tout ça pour ça ? !!! » (ce qui est mon cas) mais aussi « c’est toujours ça de pris ! » (j’suis aussi de cet avis !).
Ceci dit, dans l’ensemble, nous pouvons considérer qu’on s’est bien fait rott-k (oups, traduction : « on s’est fait avoir ») donc on lâche pas, faut continuer l’combat !

Nous, on estime qu’on peut avoir encore plus de promenade les autres jours (le mieux serait : tout le week-end dans la cour, mais bon faut pas trop en demander, on est en zonzon quand même ! « sourire ») on réclame aussi l’accès plus régulier au sport et le droit, non plus de choisir entre bibliothèque et promenade mais les deux ! Ainsi que moins de harcèlement disciplinaire, voilà en gros les revendications ! Toujours moins d’isolement finalement !

J’pense qu’on va refaire not’dizaine de lettres (au lieu de la pétition) et voilà quoi, c’est un appel à tous les mecs de Fresnes, même si y’en a une partie qui boycotte (ils se sont pris pour qui ?) bref y’a pas qu’eux donc, à tous, voyez si ça vous dit de mener ce mouvement avec nous, faites-nous signe ! Appel à la solidarité ! (Voyez à quelques-unes ce qu’on a réussi à obtenir…) Voyez, même si l’on peut se mettre d’accord (par la radio donc) pour une journée de refus de remonter de promenade (un dimanche pour nous c’est mieux parce qu’on est en force dans la cour, et surtout y’a pas de parloir), de toute façon toute autre idée ou argument sont les bienvenus évidemment ! Mais voilà quoi, ça devient urgent ! Faut vraiment s’bouger l’cul !!!


Àudrey